8 mars à Antsiranana : La liberté bafouée

  • dimanche, 06 mars 2016 13:59
  • Zakaria
  • Photos Fournies
La ville d’Antsiranana accueille cette année, la célébration nationale de la Journée mondiale de la femme. Une statue d’une femme habillée d’un lambahoany et d’un foulard de couleur bleu, est même érigée sur la Place Ritz à cette occasion.

Seules les couleurs bleue et blanche sont autorisées pendant le défilé pour plaire à la Première Dame, même si Voahangy Rajaonarimampianina n’y resterait pas longtemps. Elle quitterait la tribune après le passage d’une dizaine d’associations de femmes.

Une fouille de conteneurs a même été effectuée au port pour débusquer des objets susceptibles d’offusquer la femme du Président, dont des t-shirts ou matériels portant des marques de parti ou à l’effigie de personnalités politiques. Une opération qui vise particulièrement les partisans d'Andry Rajoelina, qui mobilise 1500 femmes MAPAR dans le cadre de la célébration du 8 mars et prévoient plusieurs activités dont un zumba collectif hier.
Le parti présidentiel HVM, de son côté, est autorisé à brandir des banderoles dans tous les coins de la ville.
Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.