Concertation du Kere : Le cadet des soucis du PRM et PM

  • vendredi, 19 février 2016 18:53
  • Andry Baliba
  • Photo Fournie
Le Président de la République Hery Rajaonarimampianina et le Premier Ministre Jean Ravelonarivo brilleront par leur absence à la réunion de concertation nationale comptant pour la lutte contre le kere ou l’insuffisance alimentaire sévissant actuellement dans le sud. Ce n’est que pour planter le décors des visages décharnés des mères de familles qui n’arrivent plus à nourrir leurs enfants dans le sud que le Chef de l’Etat n’a pas tari d’éloge ses soit-disant préoccupations vis-à-vis de la situation précaire du grand sud. Et ce depuis la présentation des vœux à Iavoloha jusqu’à Beloha en passant par Mahavelona à Fenerive Est où il a annoncé qu’il se fait beaucoup de souci sur le cas des gens du sud mais en fait ce n’est que de la parole. Ils sont coiffés au poteau par le régime Hvm.

Une source auprès de la direction de la communication au sein de la primature a confirmé que ni le Président de la République ni le Premier Ministre ne feront pas le déplacement à Ambovombe dans le cadre de cette concertation. « Ce n’est qu’une réunion technique entre les techniciens des ministères concernés par le kere » a-t-on affirmé.

Tout compte fait, c’est une réunion de mascarade comme toutes les autres donc étant donné qu’aucune résolution ne sera pas prise ni validée dans la mesure où aucun décideur ne se trouve sur les lieux.
Nous n’avons rien à discuter à propos de l’agenda de nos hauts dirigeants, mais toutefois leur sens des priorités aux missions qu’ils entreprennent dépasse l’entendement. Rubis sur l’ongle, la présidence de la République paye des déplacements en hélicoptère ou en jet privé pour un voyage moins important à moins que la situation qui prévaut dans le sud ne leur fait ni chaud ni froid comme le cas d’Onitiana Realy, une fille originaire du sud et c’est bien normal si elle se met en sanglot même si cela ne sert à rien en découvrant dans quel état se trouve les Antandroy, Mahafaly et Antanosy et tant d’autres groupes ethniques vivant dans ces régions.
L’indifférence du PRM et PM ne réveillera-t-elle pas encore, le peu d’ambition qui reste dans le fort intérieur des politiciens aussi bien désignés qu’élus de la zone sud qui se bousculent au portillon pour faire de la lèche botte à Iavoloha et à Mahazoarivo.
Commentaire (1)
Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.