Ambatovy : Ses comptes bancaires bloqués

  • jeudi, 18 février 2016 14:02
  • Andry Baliba
  • Photo: fournie
La société Ambatovy crie au scandale et lance un appel à l’endroit du gouvernement Malagasy en vue de respecter ses engagements contre la réponse favorable des actionnaires d’Ambatovy d’investir 8 milliards de dollars à Madagascar.
En effet, suite à un différend avec une ancienne cadre de la compagnie, licenciée d’une manière légale pour conduite contraire à l’éthique de l’entreprise en 2013, selon les explications de Louis-Roland-Gosselin, vice-président d’Ambatovy en Charge du Développement Durable, les comptes bancaires d’Ambatovy ont été bloqués depuis le 17 février 2016.
Pour la petite histoire, Mme Mimosa Séraphin Randriamanantena a esté la compagnie Ambatovy en justice pour licenciement injustifié et a réclamé une réparation à hauteur de 2,3 milliards ar.

 De son côté Ambatovy a aussi déposé une plainte contre la personne en question pour faux et usage de faux sur les documents que cette dernière a produit.

Sur les deux affaires, Mme Mimosa Séraphin Randriamanantena qui occuperait actuellement un poste de Directeur de cabinet d’un Ministre très proche du Président de la République a toujours eu gain de cause. Le tribunal dans son verdict a ordonné à Ambatovy de lui payer la somme de 567 millions d’ariary dont 88 millions d’ariary à payer immédiatement.
Dans les deux cas, Ambatovy fait appel et malgré le rejet de l’affaire pénal, tandis que le civil est toujours en cours, la compagnie par le biais de son vice-président, a fait savoir ce matin lors d’une rencontre avec la presse à Ankorondrano qu’ « Ambatovy est prêt à déposer une action à la Cour de cassation et aller jusqu’à l’arbitrage international si nécessaire »
Louis-Roland Gosselin a glissé dans sa déclaration qu’ils comprennent que « des pressions ont été exercées sur le système judiciaire dans ce cas » d’où son appel au gouvernement afin d’éviter que ce déni de justice s’éclate dans le monde économique international.
sobika ambatovy03
Commentaires (7)
  • Cheap Finasteride Propecia Online [url=http://cialtobuy.com ]buy cialis[/url] Jelly Kamagra
    Cialis 20mg Kosten Viagra Tadalafil Support Canadianpharmsupport
    Propecia Vault cialis Amoxil For Eye Infection In Cats
    vendredi, 15 septembre 2017 20:42
  • Allergy To Cephalexin [url=http://cialvia.com]online pharmacy[/url] Levitra Ohne Potenzprobleme
    mercredi, 19 juillet 2017 23:48
  • Chris
    L'affaire éclate déjà au niveau international.
    Les dégats engendrés par le harcèlement d'Ambatovy (une société qui n'est pas toute blanche certes), sont incommensurables: le Ministère de la Justice, du Travail, jusqu'au Président devraient en avoir conscience.
    Si Mme Mimosa avait le moindre sentiment pour le pays, elle aurait du garder cette affaire à l'amiable, faire son jeu d'influence par dessous.
    88 Millions MGA c'est énorme, et elle s'en sort très bien pour avoir déjà un haut poste auprès de ce ministre.
    C'est quoi son problème?
    Ambatovy est une vache à lait pour les hauts fonctionnaires mais aussi pour au moins 3000 employés.
    Mimosa s'en rend-elle compte?
    mercredi, 24 février 2016 20:20
  • andonizara
    nareo miresaka io ve anefa tena mahalala ny zavatra miseho ao ?ex iray taiza no nisy orin'asa iray ka olona afarana avy any ivelany no entina hanoloana ireo mpiasa sur place ? en plus aminity 1/100 mba omen ialahy ny fanjakana dia be zeste eo sns....
    samedi, 20 février 2016 17:14
  • rafa
    Tsy mahagaga intsony izao zavatra izao
    Ny orinasa gasy tokony ho sokafana hamonjy ny gasy aza tsy avela hisokatra
    Izao hono no hatao hoe mitsinjo ny 22 millions de Malagasy fa tsy olona iray : quelle démagogie ?
    Dia mbola tsy tonga saina ny amin'izao foana ve ny Malagasy ?
    Mampalahelo ny firenena .
    samedi, 20 février 2016 09:54
  • jocelin rakoto
    Tsy mbola nahita izao aho hatramin'ny nahaterahako,ary tena mahamenatra.Tsy misy orinasa izay tsy manana disadisa amin'ny mpiasa ary miafara any amin'ny fitsarana daholo.Fa ny raharaha Ramimosa dia mahavidy ny fitsarana ,ny fitondrana ary manidy ny kaontin'ny orinasa lehibe toy itony.Dia tena tsy nisy hafa tsy izao no
    vaha olana nefa anie be dia be ny lalàna mifehy itony e.Ny zavatra adinonareo mianakavy dia, tsarovy fa ny mpampiasa vola eran tany mahalala izao raharaha izao ary tsy hisy intsony handeha aty,hafa tsy ny sinoa angamba.
    Tsy nandinika afa tsy tombotsoanareo ianareo,fa ny vahoaka sy ny firenena dia natao ankilabao.
    vendredi, 19 février 2016 14:45
  • Sanderaha
    Avions nous besoin de demontrer internationnalement par quel genre de personnes nous sommes diriger, aucune pensé pour des milliers de gens qui risques de ne plus percevoir leur petit salaire puisque nos "dirigreant" gagnent 657 milliards. La patriotisme n'était seulement que l'affaire de VVS et de menalamba c'est quelquechose qu'ignore nos dirigeant actuel. Honte à vous, vraiment honte à vous.
    vendredi, 19 février 2016 12:32
Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.