Juge Jackie placé sous mandat de dépôt à Antanimora

  • jeudi, 21 janvier 2016 21:50
  • Britto
Rebondissement dans l’affaire juge Rabehaja Jackie Ernest, substitut général de la Cour d’appel de Toamasina. Il est placé sous mandat de dépôt à Antanimora en début de la soirée après instruction de la Cour suprême.
Juge Jackie a fait l’objet d’un mandat d'amener, exécuté par la police de la Brigade Criminelle d’Antananarivo, sous l’ordre de la Cour suprême. Il a été cueilli à son domicile au Boulevard Joffre – Toamasina le mercredi 20 janvier vers 15h, puis, ramené immédiatement dans la capitale, par voie terrestre, pour enquête auprès du parquet général de la Cour suprême.
Juge Jackie serait soupçonné être en contact avec Lejo ou Massaro, l’un des acteurs du rapt de deux enfants mineurs « Annie et Arnaud » à Toamasina au mois de novembre 2015. Lejo faisait partie des cinq bandits objet d’« Avis de recherche ». Le bandit a été arrêté à Farafangana le 11 janvier 2016.
Le parquet du Tribunal de première instance d’Antananarivo est aussi saisi par une autre plainte déposée par un civil concernant ce juge. Le dossier est actuellement entre les mains de la Brigade Criminelle.
On apprend aussi que Ramialison Arlan, le père d'Arnaud, l’un des enfants kidnappés, serait entendu par le juge d’instruction du TPI d’Antananarivo demain.
Commentaires (7)
  • Cephalexin For Uti [url=http://costofcial.com]cialis[/url] Amoxicillin Use
    lundi, 30 octobre 2017 02:28
  • Effet Du Cialis [url=http://cheapviasales.com]viagra[/url] Viagra Online Miglior Prezzo Priligy 30 Mg Funciona Viagra Meccanismo Di Azione
    mercredi, 11 octobre 2017 12:43
  • Zentel Alben [url=http://cialvia.com]cialis[/url] Pcm Pharmacy
    dimanche, 16 juillet 2017 06:13
  • Paname
    M RAMAHEFARISOA vous avez perdu une belle occasion de fermer votre bouche.

    Même si le rôle de ce magistrat s'est limité a un octroi de main d'oeuvre pénale et si le prisonnier qu'il a libéré est mêlé aux faits atroces qui ont conduit à la mort de cette adolescente dans des conditions abominables et bien franchement qu'il croupisse en prison. Il y a certainement d'autres prisonniers réinsérables qui méritaient cette MOP.

    Quant à la procureure quelques jours auparavant elle menaçait les journalistes qui parlaient d'implication de magistrats. Elle aussi a perdu une belle occasion de se taire.
    mardi, 02 février 2016 17:47
  • Randria
    Mr Basile RAMAHEFARISOA,, plustôt de faire tes blablabla ici sur le web si tu le soutien vraiment tu n'as qu'à faire une déclaration officielle en présence des journalistes comme ont fait les délégations de SMM et ceux du tribunal de Tamatave.
    Je crois que toi aussi tu es aussi complice dans cette affaire jusqu'à la dernière minute.

    Itam-poko itam-pirenena fa afabaraka ny SMM sy ny mpampanoa lalana tany tamatave t@ fanambarana izay nataondreo iny @zao satria nivoka ny marina. Ka aza matahotra anao manao fanambarana ofisialy ary miantsoa mpanao gazety koa ra tena manohana an'io mpitsara voarohirohy @ty raharaha ity ianao. Sa matahotra ho afabaraka koa v ?
    vendredi, 22 janvier 2016 13:06
  • Betoko
    Au lieu de le soutenir loin de lui , tu aurais du venir ici pour lui apporter des oranges dans sa prison
    Présomption d’innocence quand cela t'arrange . N'oublie pas que cet individu est un haut magistrat et c'est la cour suprême qui l'a envoyé en prison à Manjakandrinana , mais pas un simple juge du tribunal de la première instance . Cela voulait dire que l'affaire qui lui concerne est très très grave .
    En 2010 ce haut magistrat était déjà le collimateur de la police judiciaire pour le même fait de kidnapping , mais l'affaire a été enterrée mystérieusement. Bientôt ce sera l'audition de père des enfants kidnappés dont une a été assassiné , fort possible qu'il y aura d'autres révélations spectaculaires
    vendredi, 22 janvier 2016 09:29
  • Basile RAMAHEFARISOA
    Pour l'heure,la probable "IMPLICATION"du Magistrat==dans l'affaire de kidnapping des deux adolescents==serait l'octroi de l'autorisation à un prisonnier de pouvoir effectuer la main d'oeuvre pénale (-MOP-).
    La Procureure de la République du Tribunal de Première Instance d'Antananarivo,en la Personne de RAZAFIMELISOA Odette,a décliné "TOUTE RESPONSABILITE" concernant l'arrestation du Substitut Général auprès de la Cour d'Appel de Taomasina.
    -"Son mandat d'arrêt ne perovient==en aucun cas==du Parquet d'Antananarivo".
    -"L'Affaire est entre les mains du Ministère de la Justice (-????-)ainsi que de la Cour Suprême (-???-)",a annoncé la Procureure RAZAFIMELISOA Odette.
    Elle a félicité=="LA JURIDICTION DE TAOMASINA"==sur la qualité de leur travail sur ce dossier kidnapping.
    -"La suite de l'enquête appartient maintenant au tribunal d'Antananarivo et "NOUS PROMETTONS DE REVELER" le moment venu==toute la vérité==sur cette affaire",selon toujours la Procureure RAZAFIMELISOA Odette.

    -"Dès le début,j'ai toujours dit que cette "affaire de kidnapping d'enfants" est une "affaire de règlement de comptes",entre opérateurs économiques.
    Et je renouvelle mon soutien personnel au Magistrat de Taomasina,en la Personne du Substitut Général auprès de la Cour d'Appel de Taomasina.Il bénéficie de la "PRESOMPTION D'INNOCENCE",même pour l'heure,l'implication du MAGISTRAT dans l'affaire serait l'octroi de l'autorisation MOP.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com
    vendredi, 22 janvier 2016 09:02
Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.