Affaire kidnapping : Un magistrat arrêté à Toamasina

  • mercredi, 20 janvier 2016 21:38
  • Zakaria
  • Photo FB
Coup de tonnerre dans le monde judiciaire malagasy. Rabehaja Jackie Ernest, substitut général de Cour d’appel est arrêté à Toamasina, par les limiers de la Brigade Criminelle d’Antananarivo, sur autorisation du Ministre de la justice et de la Cour suprême.
Le juge Jackie a été cueilli à son domicile au Boulevard Joffre cet après-midi vers 15h. Il serait soupçonné être en contact avec Lejo ou Massaro, l’un des ravisseurs d'Annie et Arnaud. Lejo faisait partie des cinq bandits objet d’« Avis de recherche ». Il a été arrêté à Farafangana le 11 janvier 2016.
Cette arrestation contredit la déclaration intempestive faite par le syndicat des magistrats de Madagascar niant toute implication des magistrats dans cette affaire de rapt d’enfants à Toamasina qui a défrayé la chronique ces derniers temps.
Après son arrestation, le juge Rabehaja Jackie Ernest est ramené immédiatement dans la capitale, par voie terrestre, rejoignant les 29 inculpés dans cette affaire. La première comparution devant la cour criminelle ordinaire aura lieu vendredi 22 janvier.
Commentaires (24)
  • Randria
    Ry zareo SMM(Syndicat des Magistrat Malgache) zao mbol mahasahy mandà fona v fa ts namandreo io voasaringotra t@raharaha Kidnapping ty? Tokony manao fanambarana koa zareo fa manoloana izao fa ts faly manao menace ny mpanao gazety sns fotsiny. Ts adala akory ry zareo mpanao gazety namoka ireny ry SMM fa anareo mints no tsmody fanina. TSY AZO ITOKISANA INTSONY NY FITSARANA MALAGASY TOMPOKO ! ALEO FITSARAM-BAHOAKA no tena mety amin'izay manao ratsy satria na ry zareo lazaina fa mpitsara ndray no manao ratsy. Ita mibaribary zao fa tsy azo itokisana sy antenaina ary mpanao RATSY koa ny mpitsara malagasy! NY HONO HONO MATETIKA D MARINA à 75%

    Manaova fanambarana koa manko anareo ry SMM ary tokony hanitsy ny fandrahonana nataonareo t@ mpanao gazety anareo satria ts araka ny voalazanareo ny zava-misy itam-poko itam-pirenena izao fa ao @nareo iany no mpiray tendro @ fanaovana ratsy eto @tany sy ny firenena d ody fanina eo anareo.
    jeudi, 21 janvier 2016 12:42
  • Betoko
    Monsieur Randriaravao , pour nous profanes un substitut est un magistrat et aussi un juge . Quel que soit son appellation c'est un magistrat qu'importe s'il n'est pas un juge . Un haut magistrat pourri et corrompu , il déshonore votre profession , honte à lui
    Substitut d'après le dictionnaire La Rousse : Magistrat du parquet chargé d'assister le procureur général de la cour d'appel ou le procureur de la République
    Je ne sais pas si vous êtes magistrat , si c'est oui , pourquoi le SMM n'arrive pas à dénoncer au grand public les pressions que le pouvoir ou vos supérieurs dont vous êtes victimes , jusqu' à blanchir des condamnés ou à libérer des accusés . Je pense à Bakasy ou ces deux Karana emprisonnés sous KOLO Roger
    jeudi, 21 janvier 2016 09:23
  • Betoko
    Monsieur Randriaravao , pour nous profanes un substitut est un magistrat et aussi un juge . Quel que soit son appellation c'est un magistrat qu'importe s'il n'est pas un juge . Un haut magistrat pourri et corrompu , il déshonore votre profession , honte à lui
    Substitut d'après le dictionnaire La Rousse : Magistrat du parquet chargé d'assister le procureur général de la cour d'appel ou le procureur de la République
    Je ne sais pas si vous êtes magistrat , si c'est oui , pourquoi le SMM n'arrive pas à dénoncer au grand public les pressions que le pouvoir ou vos supérieurs dont vous êtes victimes , jusqu' à blanchir des condamnés ou à libérer des accusés . Je pense à Bakasy ou ces deux Karana emprisonnés sous KOLO Roger
    jeudi, 21 janvier 2016 09:22
  • randriaravao
    Vous dites n'importe quoi! 1)- L’intéressé est "SUBSTITUT GÉNÉRAL Près la COUR D'APPEL". Ainsi, il travaille à la Cour d'Appel en tant que magistrat du Parquet Général. Son supérieur hiérarchique est le PROCUREUR GÉNÉRAL PRES LA COUR D'APPEL. Il est à noter qu'un Tribunal (ou une COUR si elle est d'instance supérieure au Tribunal) comporte deux subdivision : le Siège (celui qui statue et rend le verdict) et le Parquet (celui qui est chargé de la poursuite des infractions ainsi que du contrôle de l'application de la loi). Un "JUGE" est un magistrat du Siège faisant partie du TRIBUNAL DE PREMIÈRE INSTANCE!!! En conséquence, LE "SUBSTITUT GÉNÉRAL Près la COUR D'APPEL" ne peut jamais être "JUGE"!!!! Le mot "JUGE" n'est jamais générique. Je vous invite à lire les dispositions de l'ordonnance 60_107 du 29 Septembre 1960 portant refonte de l'organisation judiciaire 2)- Vous avez dit "La première comparution devant la cour criminelle ordinaire"!!!! La Cour Criminelle Ordinaire est la juridiction chargée de juger les auteurs de crime ordinaire (la séquestration de personne ou "Kidnapping" en fait partie). ON NE COMPARAIT PAS DEVANT UNE COUR CRIMINELLE ORDINAIRE SANS AVOIR FAIT L'OBJET ET D’ENQUÊTE PRÉLIMINAIRE (celle diligentée par les gendarmes et les policiers) ET D'INSTRUCTION (diligentée par des magistrats instructeurs). Pour cela, veuillez lire les articles 238 et 291 du Code de Procédure Pénale Malagasy. Ainsi, ce suspect que vous mentionnez comparaîtra devant un magistrat instructeur après avoir été enquêté par les policiers. A l'avenir, veuillez consulter les spécialistes pour éviter de débiter des âneries!!!!
    jeudi, 21 janvier 2016 06:38
Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.