CPI: Libération de Gbagbo suspendue

  • jeudi, 17 janvier 2019 14:02
  • Tigre

La Cour pénale internationale a subitement fait un revirement en suspendant sa décision hier de libérer l'ancien Président de la Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo.

Mardi, les juges de la CPI ont ordonné la mise en liberté, faute de preuve probante de l'accusation sur la génocide et la crime contre l'humanité en Côte d'Ivoire.

Hier mercredi 16 janvier, après l'appel du procureur, le verdict a été saignant comme si c'était le travail du procureur qui était bâclé, car pour la première fois, le verdict a été rendu avant même que la défense a pu plaider, car tellement les preuves et la restitution des faits et les enquêtes ont été insignifiantes par rapport à la charge.

Mais un autre appel a subitement suspendu ce verdict.

Certain observateur remarquera la passe d'un petit papier hier lors de l'annonce du verdict. En tout cas la Cour pénale internationale trouve sa crédibilité réduite de jour en jour, et les reproches de certain commencent à prendre place, que c'est une Cour, instrument de certains pays contre d'autres pays.

(Photo: Capture vidéo lecture du verdict du 16 janvier 2019)

 

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.