Dr. Jules Etienne Rolland: Un candidat qui va changer la donne

  • vendredi, 06 avril 2018 08:33
  • Anonymous
  • Photo Gasypatriote

C’est fait ! Le Dr. Jules Etienne Rolland a annoncé officiellement sa candidature aux élections 2018. Il a été présenté par son parti « Madagasikara Fivoarana » (MAFI) à l’issue de son congrès national qui s’est tenu le 5 avril dernier, à l’hotel Panorama Andrainarivo.

Il n’est pas un nouveau venu dans la vie politique de notre pays, tout le monde se souvient de ce ministre de l’industrie et du développement du secteur privé, dans le gouvernement d’un autre médecin, Kolo Roger en 2014, mais il n’est resté que quelques mois, victime des attaques et autres allégations des collaborateurs du chef de l’Etat.

Pourtant en 2013, il n’a pas hésité à retirer sa candidature à la présidentielle, comme Kolo Roger, afin de permettre à Hery Rajaonarimampianina d’avoir les coudées franches pour gagner ces élections.

4 ans après, le moment est venu pour lui d’annoncer son retour sur la scène politique malagasy et cette fois-ci le Dr. Jules Etienne Rolland a décidé de s’aligner coûte que coûte.

Malgré son travail à l’étranger, il a toujours été au fait de l’évolution de la vie nationale, même sans entrer dans les polémiques politiciennes, le médecin décide d’apporter sa thérapeutique pour sauver la Grande île de la mauvaise situation où elle se trouve.

Il a établi un constat accablant sur le plan politique (crises cycliques, gouvernance inadaptée et défaillante, insécurité généralisée), sur le plan économique (70% de la population est vulnérable avec moins de 1 US$ [soit 4000 MGA] par jour, sans répartition équitable de richesses et des revenus, destruction de l’environnement, sur le plan socioculturel ( perte de repères et de valeurs, avec une tendance à la médiocrité, défaillance du système éducationnel et sanitaire : chômage, pandémie,…).

Pour remédier à tout cela, il propose un projet de société basé sur 7 axes : dimension humaine (citoyen pivot de l’action publique), cadre institutionnel (intérêt national et citoyen au centre des prises de décision), volet économique (autosuffisance alimentaire), volet social (rétablir l’équité sociale), aspect environnemental (entre autres, gérer rationnellement les ressources renouvelables), dynamique culturelle (vivier des valeurs et vecteur de l’identité locale, régionale et nationale), et enfin les relations internationales (partenariats authentiques multi-pôles sans déni de souveraineté, sans prédation du territoire nationale ni de braderie des ressources naturelles).

Ce projet est porteur de vision, celle de « faire de Madagascar un des pays émergents » car nous en avons les moyens.

Une chose est sûre, ses électeurs, déçus par la prestation de l’équipe HVM ne voteront plus pour Hery Rajaonarimampianina, ce qui constitue pour ce dernier une perte fatale de voix et un socle pour le candidat.

Homme de science et politique, le Dr. Jules Etienne Rolland aborde cette élection avec beaucoup d’atouts : connaissance du terrain, démarquage depuis des années vis-à-vis de l’administration HVM et surtout une approche solide et pragmatique des problèmes de Madagascar, pour cela il demande la solidarité (Firaisankina).

Anonymous

 

 

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.